Dimanche 24 juin 2018

 Colère ou tristesse

 

A partir des cartes archétypales du jeu de Linda Kohanov (La voix du cheval), et grâce aux chevaux,vous irez explorer vos relations à la colère et à la tristesse.

 

D'après Linda Kohanov :

Le message de la colère est : "Des limites physique ou émotionnelle ont été franchies."

La question à se poser : "Que dois-je protéger ? Quelles limites dois-je établir ou renforcer ?"

 

Le message de la tristesse est : " J'ai perdu ou je vais perdre quelque chose (et c'est peut être dans mon intérêt)".

La question à se poser : "Que dois-je laisser partir ? Que dois-je reprendre à zéro ?"

 

 Colère versus tristesse 

Consentir à la tristesse c'est accepter une certaine vulnérabilité. Ceux qui craignent leur sensibilité peuvent transformer la tristesse en colère. Ils se concentrent alors sur l'objet, la personne ou l'événement qu'ils considèrent responsable et l'attaquent (en pensée, en parole ou en action). On peut devenir obnubilé par ce qu'on juge être le responsable de notre insatisfaction et perdre tout contact avec le besoin. Ce genre de détournement de l'attention donne lieu à des joutes interpersonnelles aussi stériles qu'interminables. 

 

Tristesse versus colère 
D'autres personnes sont inconfortables avec la colère ou l'affirmation. Elles ont tendance à pleurer lorsqu'elles sont en colère ou en proie à la rage. La partie de tristesse qu'il y a alors dans les pleurs traduit à la fois la frustration et l'impuissance à obtenir satisfaction. 

Les personnes qui "tournent en rond" avec la même émotion  ne comprennent pas toujours pourquoi elle ne disparaît pas. On peut entendre dire: "Depuis le temps que je travaille sur ce sujet, cela devrait aller mieux !" 

 C'est  un peu comme si je croyais que le signal lumineux indiquant un faible niveau d'huile dans ma voiture devrait s'éteindre après un certain temps sans avoir fait réparer la panne. S'il s'éteint, je risque de brûler mon moteur ! C'est le rôle des émotions de demeurer là comme signe que le besoin est toujours en souffrance. Si elles disparaissaient avant d'être totalement réparées je reste fragile. 

 

 

Groupe de 4 à 5 personnes maximum

 

Atelier d’une journée : 130€ par personne.

Prévoir un pique-nique pour le déjeuner.

Horaires : 9h30 / 17h30

Lieu : Haras d'Ysieux

Chemin des rayons

95270 Chaumontel

 

 Valérie Lecuyer 

 06 78 55 39 15   

 valerie.lecuyer@sfr.fr